Comment louer sa moto entre particuliers ?

Plutôt que d’abandonner votre moto au garage, et si vous la louiez pour rentabiliser le coût ? Il est aujourd’hui possible de louer sa moto entre particuliers pour économiser de l’argent par rapport au coût du transport. La location de votre moto paraît également bénéfique, vu que vous n’aurez plus à assurer votre moto sans la conduire. Alors, envie de tenter le coup ? Découvrez dans cet article les différentes étapes pour louer sa moto entre particuliers.

Prendre par une plateforme de location

Lorsque les conditions météorologiques durant certaines périodes de l’année vous empêchent d’aller à moto, louez-la à d’autres tout simplement. Plusieurs étapes sont à suivre afin de réussir ce business. Premièrement, il faudra prendre par une plateforme de location.

A découvrir également : Quel âge pour conduire un quad 50cc ?

En effet, il existe des plateformes spécialisées dans la location de moto. Elles accueillent pour la plupart des propriétaires et des loueurs de motos. Parmi les sites de référence dans ce domaine, il y a Kiwiiz, Rider Club ou encore Le BonCoin. N’hésitez donc pas à vous y rendre.

Annoncer ses conditions

Après avoir choisi la plateforme qui vous convient le mieux, l’étape suivante consistera à annoncer vos conditions. À ce niveau, il est préférable d’être franc et direct, cela va de la survie de votre moto. En fait, il n’est pas rare de rencontrer des loueurs de motos qui abusent de la moto louée. Ils la roulent parfois sur de longues distances sans avoir prévenu le locataire ou lu les conditions fixées par ce dernier.

A voir aussi : Quel antivol casque moto choisir ?

Cela entraîne souvent une discorde entre locataire et propriétaire. Toute chose qui n’arrange personne d’ailleurs. Pour éviter cela, nous vous recommandons de joindre à votre annonce vos conditions de location. Par exemple, limitez, si vous en avez envie, le nombre de kilomètres à parcourir avec votre engin. Vous pouvez aussi exiger une zone de déplacement. Il ne faudrait pas que votre futur loueur s’engage dans une exploration de l’Europe avec votre moto.

Donner son prix

L’annonce à publier sur les plateformes doit s’accompagner du prix de location de la moto. La facturation de ce prix dépend de quelques paramètres dont il faudra tenir compte. D’abord, vérifiez l’état de la moto. Vous l’avez mise au garage depuis peu. Possible qu’elle ne réponde plus comme aux premiers jours suivant son acquisition.

Par conséquent, l’état de la moto et sa puissance doivent déterminer le prix à facturer. Mais, la plupart du temps, les locataires payent 90 €/jour lorsque les motos sont puissantes. Au cas contraire, le prix vacille entre 50€ et 60€/jour.

Faire des vérifications d’identité

Attention ! Il ne s’agit pas de remettre sa moto au premier venu ou de regarder la forme de la tête de tel pour lui faire confiance. Lorsqu’une personne vous contacte pour votre moto, passez à certaines vérifications. Vous devez alors vérifier la validité et la compatibilité de son permis de conduire et l’identité de l’intéressé en question.

Alors, à vous de jouer !