Comprendre le nombre de chevaux fiscaux pour les véhicules à 90 chevaux

nombre de chevaux fiscaux pour les véhicules à 90 chevaux

Encore appelée cheval fiscal, la puissance fiscale peut être facilement confondue au cheval vapeur d’un véhicule. Cependant, il s’agit de deux modalités bien différentes, mais liées. À partir du cheval vapeur, on peut déterminer la puissance fiscale d’une auto. C’est une donnée que vous pourrez tout de même consulter sur la carte grise de votre voiture. Si vous avez un véhicule de 90 chevaux, découvrez ici sa correspondance en puissance fiscale.

Correspondance entre puissance fiscale et cheval vapeur : ce que vous devez savoir

La puissance fiscale d’une auto est une unité servant à déterminer la taxe d’immatriculation des voitures en France. Pour faire simple, le cheval fiscal d’un véhicule est pris en compte pour déterminer le prix de sa carte grise.

A lire en complément : Comment réussir à passer le permis de conduire après plusieurs échecs ?

La taxe appliquée va tout de même dépendre de la région. Pour des voitures de la même puissance, le coût de la carte grise variera. Dans la pratique, la puissance fiscale des véhicules entre également en ligne de compte dans le calcul des primes d’assurance.

L’ancienne formule de correspondance

Bien que la puissance fiscale n’exprime pas la même chose que le cheval vapeur, les deux unités sont liées. Jusqu’en 2020, on pouvait déterminer la puissance fiscale d’un véhicule si on connaissait la puissance du moteur et son émission de CO2.

A découvrir également : Mini : pourquoi faire confiance à cette marque emblématique et à ses véhicules ?

La formule utilisée était donc : (CO2/45) + (PM/40)^1,6 avec PM pour la puissance du moteur exprimée en cheval vapeur. Il suffit donc de remplacer les inconnus par leurs valeurs pour connaître la puissance fiscale de votre véhicule.

La formule de détermination actuelle

La formule permettant d’établir la correspondance entre la puissance fiscale et le cheval vapeur d’une voiture a changé. Elle ne prend plus en compte l’émission de CO2 de la voiture. Soit CF, les chevaux fiscaux, la formule de calcul est la suivante :

CF = 1,34 + (1,8*[PM/100]^2 + (3,87*(PM/100).

Vous l’auriez compris, il suffit de remplacer PM par 90 dans la formule de calcul. Une voiture de 90 chevaux aura donc une puissance fiscale égale à 7.

Trouver le cheval fiscal sur la carte grise ou sur une plateforme de simulation

nombre de chevaux fiscaux pour les véhicules à 90 chevaux

Si vous n’êtes pas à votre aise avec les calculs mathématiques, vous pouvez vous tourner vers votre carte grise pour ne pas vous tromper dans votre estimation. En effet, il s’agit d’un document d’identité de la voiture. Elle comporte donc toutes les informations utiles à son identification.

Inutile de tenir compte de la puissance du moteur de votre voiture, vous pouvez consulter directement la valeur du cheval fiscal dans le champ P.6 de la carte grise. Celui-ci est situé juste au-dessus de la case Y.6 qui renseigne sur le montant total de la carte grise.

Il n’y a pas que les cartes grises qui renseignent sur la puissance fiscale d’une auto. Si vous avez une idée du cheval vapeur de la voiture, c’est-à-dire la puissance réelle du moteur, vous pouvez vous rendre sur une plateforme de simulation.

En renseignant les informations relatives à votre véhicule, le site vous donne la puissance fiscale de la voiture. C’est donc une solution qui vous permettra de gagner du temps.

Le prix de la puissance fiscale : ce qu’il faut savoir

En France, le prix moyen du cheval fiscal est de 42,84 euros en 2023. Toutefois, certaines régions proposent des tarifs en deçà de ce coût moyen. C’est le cas par exemple de la Mayotte où le coût est de 30 euros comme en Martinique contre 41 euros en Guadeloupe.

En Normandie, l’unité de la puissance fiscale est à 35 euros contre 34,50 euros en Hauts-de-France. La Corse est la région proposant le tarif le plus bas qui est de 27 euros.

Parmi les régions qui proposent des tarifs au-dessus du coût moyen national, on a la Nouvelle-Aquitaine avec 45 euros contre 51 euros en Bretagne. Au Centre-Val de Loire, le prix du cheval fiscal est de 49,80 euros contre 46,15 euros en Île-de-France.